Petite histoire de l’hébergement web chez nous

Hébergement webNous venons de publier il y a quelques jours les détails de nos plans d’hébergement. Mais j’ai pensé qu’il serait aussi intéressant de vous partager la petite histoire de l’hébergement web chez nous…

Les débuts

Quand j’ai démarré l’entreprise en 2009, j’avais déjà un compte d’hébergement mutualisé chez Site 5, puis chez Reseller Zoom. Après avoir acquis quelques clients et les avoir déployé, j’ai commencé à trouver la performance plutôt mauvaise: loads de 10-15 et même des pointes à 20-30, m’indiquant que leurs serveurs étaient survendus, un phénomène fréquent dans l’hébergement mutualité.

J’ai donc déménagé nos comptes chez HostGator dans un compte d’hébergement revendeur. Enfin, la possibilité de créer des comptes indépendants à mes clients, une console WHM où je pouvais gérer plus d’aspects techniques: modifier quelques paramètres du serveur, obtenir des statistiques d’utilisation de mes clients, etc. Mais après environ 1 an, j’arrivais au point où je manquais de capacité pour plus de clients, et la performance de certains sites complexes sur WordPress et Drupal laissait à désirer… j’avais le choix de payer pour un compte revendeur plus puissant, mais je voyais déjà plus grand…

La croissance

Après beaucoup de lecture sur webhostingtalk.com et m’être assuré que mes connaissances techniques seraient à la hauteur, je décidai de faire le saut et de déménager notre hébergement vers un VPS (Virtual Private Server) chez Future Hosting. La nécessité de monter le système d’opération d’un vrai serveur (ok, d’une portion de serveur), de configurer cPanel et d’importer mes comptes existants m’apprirent énormément. Le stress de sécuriser la plate-forme et de m’assurer que tout était fait dans les règles de l’art aura brûlé plus d’une nuit.

Me sentant confiant, je poussai même l’audace jusqu’à vouloir offrir de l’hébergement web sur Windows / IIS en utilisant SoftSys Hosting LLC, une grave erreur que nous avons corrigé quelques mois plus tard, mais pas avant d’avoir tenté avec un autre hébergeur qui offrait à la fois des VPS sur Linux et sur Windows … nous avons donc déménagé chez JaguarPC, cette fois pour simplifier notre gestion de serveurs.

Mais toutes ces années, un détail m’agaçait continuellement: j’aurais préféré que nos serveurs soient au Canada, mais l’absence de VPS abordables ici était un réel obstacle… un autre saut s’imposait donc.

L’expérience

Après maintes analyses, nous avons décidé à la mi-2012 de passer à des serveurs dédiés. Un saut énorme: une machine juste à nous! Plein contrôle de l’OS, des mises-à-jour, de la sécurité, des adresses IP et DNS, etc. Jusqu’en 2012, obtenir un serveur dédié au Québec était simple, mais coûteux: il y  avait iWeb et les autres (des petits revendeurs), donc très peu d’options. Vient l’été 2012, et OVH (une compagnie européenne) annonce des investissements massifs pour bâtir un nouveau centre de donnée à Beauharnois, avec une capacité prévue de 360 000 serveurs… et des prix qui défient toutes concurrence. Vendu!

Durant la phase d’implantation (beta) du centre de données en août, on fait l’acquisition d’un premier serveur dédié pour déménager tous nos clients, puis on fait l’acquisition d’un serveur plus puissant en septembre, tout en reconditionnant le premier comme environnement de développement. La différence de performance est incroyable: même nos clients qui ne s’y connaissent pas s’en rendent compte et nous en font mention.

Et maintenant…

Nous sommes extrêmement satisfaits d’OVH, autant des serveurs que de la performance et disponibilité du réseau et du soutien technique du centre de données. Maintenant que nos environnement sont stables et performants, notre prochaine étape est de mettre en place une architecture redondante, afin de minimiser l’impact de problèmes inattendus ou d’entretien des serveurs.

Ça conclut la petite histoire de l’évolution de l’hébergement chez nous… pour l’instant!