J’ai acheté un voilier!

Après avoir lu sur le sujet depuis quelques semaines à en avoir mal aux yeux, j’ai finalement fait l’achat de mon premier voilier hier !

Depuis 3 semaines maintenant, je scannais quotidiennement (et même plus) les sites de Kijiji, LesPAC et d’autres forums / sites où se vendent des voiliers. J’en mettais plusieurs en favori, attendant les modèles qui feraient mon affaire ET qui seraient dans ma fourchette de prix. Je devais aussi constamment me rappeler de mes critères de décisions, parce que c’est tellement facile de se laisser emporter, c’est si beau, un voilier.

Finalement, j’ai commencé à prendre contact avec certains vendeurs dans un rayon de 1 heure autour de chez moi. Comme mon SUV était maintenant équipé d’une attache-remorque (hitch), je savais que je pouvais partir avec le bateau s’il faisait mon affaire.

J’aurai communiqué avec 3 vendeurs, mais c’est finalement un bateau qui semblait propre et en ordre, doté d’une remorque et d’un proprio sympatique et généreux en explications qui m’a convaincu. Je suis parti de Laval pour voir le bateau à St-Jean-sur-Richelieu un lundi soir. Je savais que c’était lui que je voulais.

C’était un Tanzer 16, une marque sur laquelle j’avais beaucoup lu qui a l’avantage d’avoir été fabriquée au Canada de 1963 à 1986 et qui possède son lot de fervents amateurs.

Le T16 à l’eau

Non, je n’ai pas fait faire d’inspection par un expert, j’avais suffisamment lu sur le sujet pour connaître les points qui pourraient me faire changer d’idée : une coque « molle » par endroit, une déformation du cockpit, de la quincaillerie en mauvais état, des voiles « finies », etc.

Mais finalement, le proprio avait pris bien soin de son bateau, l’avait incliné pour ne pas accumuler d’eau dans le cockpit, rangeait les voiles seulement une fois sèches dans les sacs d’origine (encore en très bon état), et avait fait réviser la suspension et le filage électrique de la remorque récemment… quelqu’un qui voulait que le prochain utilisateur (moi) ait une bonne expérience 🙂

Après avoir fait une inspection visuelle, nous avons procédé à la transaction au montant de 1 500 $ qui incluait le voilier doté d’une grande voile, de 2 focs, d’un support à moteur ainsi que de la remorque. J’ai demandé si le bateau venait avec une ancre, le vendeur me dit « Non » mais est ensuite allé dans son cabanon et est revenu avec une ancre de 10 lbs qu’il m’a remis… merci! Avec l’aide du vendeur, nous avons connecté la remorque à mon SUV, on s’est assuré que toutes les lumières de remorque fonctionnaient correctement… et je suis parti.

Après toutes ces années, je traînais FINALEMENT mon premier voilier!

Je me suis arrêté après 2 coins de rues au bord du chemin, je suis sorti voir que le tout était toujours bien attaché, j’ai pris une grande respiration et je me suis félicité d’avoir fait l’achat 🙂

J’ai dû passer les 5-10 premières minutes du trajet du retour à la maison à regarder presque continuellement dans le rétroviseur, mais le tout était solidement attaché et l’attache-remorque fonctionnait parfaitement, me laissant même monter jusqu’à 100 km/h sur l’autoroute sans craindre pour mon précieux cargo 🙂

Une fois arrivé à la maison, fiston fut très excité de voir le bateau, et de s’exclamer : « Wow, c’est beaucoup plus gros que je pensais! » Avec son aide pour me guider, j’ai pu reculer le voilier dans l’entrée de garage, je me suis repris juste une fois, pas si mal 😉

Puis, j’ai verrouillé la remorque, et j’ai pris un peu de recul pour mieux contempler mon nouveau jouet.

C’était fait. Je possède un voilier. Une autre étape d’accomplie. Mais ce n’est que le début, il reste encore tant à faire avant que je puisse naviguer seul.

 

Prochain article : Les accessoires de sécurité

À propos de Jean-Francois

Je travaille dans le domaine du web, je suis photographe à mes heures, et bientôt skipper de mon nouveau voilier!

2 commentaires

  1. Louis sur 1 septembre 2018 à 22:46

    C’est le fun à lire… je suis exactement dans le même bateau (sans jeu de mot). Une sortie avec un ami il y a quelques semaines m’a suggéré que ce n’était pas aussi inaccessible que je le pensais (ce pourquoi j’avais laissé ce rêve dans un tiroir du bas de ma mémoire, en espérant que mes enfants auraient de meilleurs moyens que moi et réaliserais mon rêve un jour…). Depuis, j’arpente les sites de vente et je lis, je lis, je lis… Je prévois prendre des cours de dériveur l’an prochain, et peut-être un achat. Et, d’ici 6-7 ans, peut-être, un quillard.

    Ce n’est pas tant le prix du bateau qui réduit mes ardeurs que celui des marinas et autres entretiens…

  2. Jean-Francois sur 2 septembre 2018 à 11:50

    Merci Louis, content de voir que ça te plaise, mais aussi que ça te rejoigne parce que tu considères l’aventure aussi!

    Je te suggère de mettre des alertes pour des mots-clés sur Kijiji, tu seras surpris des aubaines qu’on peut y trouver. Fais simplement une recherche sur « tanzer » dans Kijiji et tu verras des offres vraiment surprenantes!

    Je prévois aussi prendre un cours de dériveur dans les prochaines semaines, c’est une bonne base pour « se remettre dedans ».

    Pour les frais de marinas, tant que tu reste sous les 17′, tu serais en mesure de sortir ton bateau après chaque sortie. Mais tu pourrais aussi considérer un mouillage, ce qui pourrait coûter moins cher que d’être à quai.

Laissez un commentaire